Le Chaînon manquant

De : Picha

Pays : Belgique France

Année :

Catégorie : Long métrage

Durée :

Technique : Dessin

Production : SND (France), Pils Films (Belgique)

Distribution : Fravidis

Résumé du film Le Chaînon manquant

Au début de la préhistoire, la femme d'un chef de tribu donne naissance à deux jumeaux. L'un d'eux, Ah, barbu et sale, est adopté sans difficulté par ses congénères, tandis que l'autre, Oh, rose et imberbe, est rejeté par les siens auxquels il ne ressemble guère.

Banni de sa tribu, Oh est adopté par Igua, un brontosaure lui aussi abandonné des siens. Leur duo est bientôt rejoint par Croak, un ptérodactyle bavard et blasé, qui devient lui aussi le protecteur du bébé.

Devenu adulte, Oh prend conscience qu'il doit partir à la recherche des siens. Son périple à travers le monde préhistorique est jalonné de rencontres insolites avec d'étranges créatures, pacifiques, stupides ou belliqueuses. 

À chaque rencontre, Oh sort grandi de son aventure : il invente le feu, la roue, découvre les sentiments, l'amour. Bien qu'aimable et prêt à aider ceux que le hasard met sur sa route, sa curiosité est parfois la source de catastrophes, dont la plus grave sera l'apprentissage de ses connaissances aux êtres de sa tribu... qui les utiliseront à des fins guerrières.

Image du film "Le Chaînon manquant"

Fiche technique du film Le Chaînon manquant

Producteurs : Picha, Michel Gast, Jenny Gérard

Producteurs exécutifs : Bernadette Fisenne, Michael S.Landes, Albert Schwartz, Eric van Beuren

Producteur associé : Auguste Walravens

Scénario d’après une idée originale de Picha, Jean Collette, Pierre Bartier

1er assistant réalisation : Francis Nielsen

2nds assistants réalisations : Philippe Grimond, Christophe Vallaux, Pascal Roulin 

Adaptation : Picha, Jean Collette, Christian Dura, avec la collaboration de Michel Gast

Character design et storyboard : Picha

Décors : Jean Lemense, Claude Lambert, Jean-Jacques Maquaire 

Animation : José Abel, Arthur Butten, Patrick Cohen, Marcel Colbrant, Lieve De Valck, Elaine Despins, Marc Eoche-Duval, Rafaelle Lombardi, Bob Maxfield, Vivian Miessen, Claude Monfort, Manabu Naito, Yvon Perru, Børge Ring, Jan Sanctorum, Gabriel Simon, Claude Supiot, Colette Verjus, Mária Zsebényi, Bruno Wouters

Supervision traçage et peinture : Bénédicte Harvut

Peinture : Marcel Zimmermann, Jean-Gabriel Tordjman, Marie-Claire Thomas, Simon Shore, Fanny Poulard, Rosine Patrolin, Philippe Normand, Sarah Mallinson, Michel Kiritze-Topor, Patricia Jouhaud, Bruno Heurtin, Marie-Noëlle Dumas, Laurence Desmartins, Monique Corneloup, Josianne Coran, Béatrce Brondeau, Armelle Bouché, Jean-Claude Boronine, Valérie Bessière, Laurence Adam-Bessière, Catherine Adam

Recherches couleurs : Isabelle Wilsdorf, Nicole Van Goethem, Lytfa Kujawski, Carinne De Brabanter

Traçage : Françoise Wallet, Alain Thierry, Danielle Solano, Hervé Richard, Michelle Le Rai, Nadine Kalaitzis, Colette Jacquemot, Françoise Gillot, Elisabeth Geoffrion, Brigitte Dubois, Simone Conrad, Anne Chevalier, Gisèle Bonin, Pierre Besse

Checking : Florence Cuvelier, Paul Coudsi, Sylvie Bouche

Effets spéciaux : Mathias Drexel, Luc Henrickx, Jo Lowrey, Olivier Merlin, Daniel Moignot

Caméramans : Mchel Bertiaux, Jacques Capo, Serge Conchonnet, Michel Gantier, Guy Jacques, Luc Jelodin, Luc Moreux

Montage : Claude Cohen

Interprétation : Richard Darbois (Oh), Georges Aminel (Igua / le gros con n°3), Roger Carel (Croak / le gros con n°4), Jacques Ferrière (le gros con n°1), William Sabatier (le gros con n°2), Roger Carel (les Gros Cons), Philippe Nicaud (le Dragon), Jacques Dacqmine (le narrateur)

Musique : Roy Budd, Alan Brewer, Anna Pepper

Chansons : Leo Sayer

Bruitages : Joan Baker

Création sonore : Roy Baker

Synchronisation effets sonores : Gérard Le Couedic, Maurice Martin

Laboratoire : Éclair (Paris)

95 minutes, couleurs (Eastmancolor), visa n° 49.346 

Dates de réalisation : 1977-1979

Date de sortie : 21 mai 1980