Le Château des singes

De : Jean-François Laguionie

Pays : Allemagne France Grande-Bretagne Hongrie

Année :

Catégorie : Long métrage

Durée :

Production : Les Films du Triangle, La Fabrique, FR3, Steve Walsh Production, Cologne Cartoon, Kecskemet Films, Ventureworld Films

Distribution : MK2 Diffusion

Résumé du film Le Château des singes

Kom, un jeune singe, appartient à la tribu des Woonkos. Ces primates ont la particularité d'éviter à tout prix de quitter les hauteurs de la jungle, car le monde d'en bas serait, paraît-il, peuplé de monstres malfaisants. Kom ne prête guère attention à ce genre de superstitions que colporte volontiers le sage de la tribu. 

Le jeune macaque a d'ailleurs l'occasion d'y voir plus clair le jour où, ratant sa liane, il tombe dans le monde d'en bas, le royaume des Laankos. Le roi en personne accueille l'égaré et confie son éducation au maître Flavius, assisté de sa charmante servante, Gina. 

Grâce à son tempérament jovial et franc, Kom devient rapidement le favori, et le bouffon, du roi. Mais il finit par se lasser des usages de la cour et décide de retourner dans le monde d'en haut...

Image du film "Le château des singes."

Fiche technique du film Le Château des singes

Direction de production : Philippe Alessandri, Veronika Vécsy, Wendy Wolfcarius, Andrea Wortham

Producteurs : Patrick Moine, Steve Walsh, Gerd Hecker

Coproducteur : Ferenc Mikulás

Scénario : Jean-François Laguionie, Norman Hudis d'après Le Baron perché d'Italo Calvino

Assistant réalisation : Henri Heidsieck

Direction artistique : Zoltán Szilágyi Varga

Character design : Hubert Chevillard, Jean-François Laguionie, Pénélope Paicheler

Personnages : Bérénice Belpaire, Jean-Louis Garcia, Chris Glynn, Ionel Luca, Céline Papazian

Chef décorateur : Christian Arnau

Décors : Anne-Cécile de Rumine, Corinne Duqueyroix, Bénédicte Fages, Valéry Huygue, Fabienne Lechevestrier, Richard Mithouard, Jean Palenstkin, Tilman Seelenmeyer, Jean-Michel Senasson, Dorothea Tust, 

Couleurs : Marie-Christine Campana, Nicole Dufour, Rolf J.Kirsch

Direction de l’animation : Ginger Gibbons, Henri Heidsieck

Animation : Radoslav Bakalov

Animation clef : Kamal Aitmihoub, Herdis Albrecht, Alan Andrews, László Balajthy, Rita Bende, Anna Brockett, Katalin Bross, Christina Brossé, Ronaldo Canfora, Paul De Blieck, Stella Dorin, László Farkas, Mark Francis, Ivo Ganchev, Roverto Garcia, Les Gibbard, Renata Golaszewska, Ulf Grenzer, Tamás Gyapai, Marianna Hajdu, Mark Robert Harris, Holger Havlicek, Edit Hernádi, Lili Ilinova, Nóra Javorniczky, József József, Nevelina Kantcheva, László Király, Bea Kis-Kéry, Zlati Krumov, Nikolai Kutsukov, John Lee, Broniszlav Likomanov, Katja Mankova, Ann Marriott, Roger McIntosh, Patrick Michel, Árpád Miklós, Nikolai Neikov, Ilrich Nitzsche, Les Orton, Iliana Panaiotova, Panayot Panayotov, John Perkins, Albena Petrova, Gábor Pichler, Juan Pina, Robert Popov, Anthony Power, Jordan Radanov, Virdilijus, Sepetys, José Solis, Dimiter Stoilov, János Szabó, Edit Szalay, József Tari, Ildikó Táborita, Nicolette van Gendt, Carl Van Isacker, Zoltán Vitális, John Wilson, László Újváry

Assistants animation : Joah Hagen Jensen, Stella Benson, Robert Brown, Emmanuel Brughera, Caroline Cole, Ingo Glowka, Tom Glückmann, Keith Greig, Angela Hayes, Lui Jauregui, Marian Krafczyk, Niall Laverty, Nicola Marlborough, Stéphane Martineau, Terlmann Morina, Gavin Murphy, Una O’Connor, Ray Newman, Céline Papazian, Tom Petith, Aline Porcher, Darren Power, Dejan Rakas, Rhian Rushton, Annette Steinhauer, Frédéric Vilquin

Supervision layout : Hoël Caouissin

Layout : László Balajthy, Bérénice Belpaire, Sue Butterworth, Gilles Coutier, Hervé Leblan, Zsuzsanna Nyul, Nick Roberts, Jean-Michel Senasson, Roland Toth

Inbetweening : Shane Farrell, Tim Fisher, Joanne Hogan, Saskia Jannicke, Aengus McCabe, Colas Mermet, Trevor Murphy, Max O’Connor, Niall O’Hara, Edgar Pohl, Franziska Polke, Jouri Rejets, Hilla Valldeperas, Martin Weller

Caméramen : Zoltán Bacsó, János Cseh, Mihály Kovács

Photographie : Jean-Paul Rossard

Effets spéciaux : Paul van Geyt, Anthony White

Effets visuels : Jean-Paul Musso, Franck Vibert

Montage : Ludovic Cassou, Yves Françon, Anke Schmidt, Soazic Veillon

Interprétation : Tara Tomer (Kom), Nadia Farès (Gina), Pierre Arditi (le poi), Jean Piat (Sérignole), Michael Lonsdale (Maître Flavius), Patrick Préjean (Gorine), Janine Souchon (la gouvernante), Yves Barsacq (Korkonak), Ivana Coppola (la princesse Ida), Bruno Choel (Ludovic), Lionel Melet (Margad), Laurence Jeanneret (la mère de Kom), Paul Barge (le narrateur), Stéphane Péccoux (Chansons)

Musique originale : Alexandre Desplat

Son : John Timperley, Gaël Nicolas, Jean-Paul Loublier

Enregistrement des dialogues : Ian Grant, Andrew Ebel

Bruitages : Julie Ankerson, John Fewell, Trevor Swanscott

Montage son : Nigel Holland, Marvin Black

Mixage : Henry Dobson, Adrian Rhodes

75 minutes, couleurs, visa n° 74.713. 

Date de sortie : 2 juin 1999. 

Bande annonce du film Le Château des singes