association  française
 du cinéma  d'animation

  logo Afca
actualités
  brèves
  agenda
l’Afca
  présentation
  historique
  organigramme
actions de l’Afca
  l’Animathèque
  le Festival national
  la Fête du cinéma d’animation
  le centre de ressources
  la Lettre de l’Afca
  rencontres professionnelles
  Asifa-France
ressources
  L’Idée de B.Bartosch
  bibliographie
  filmographie
  dossiers pratiques
annuaire et liens
  festivals
  sites et liens
  ateliers d’initiation
  ciné-spectacles
  écoles et formations spécialisées
  producteurs et studios
  structures de diffusion & distributeurs
  expositions


ressources
filmographie

accueil > ressources > filmographie > Longs métrages français de 1981 à 1985 > Les Maîtres du Temps

 

Les Maîtres du Temps

de René Laloux - 1981

Sur la planète Perdide, quelque part au fond de l’espace, un véhicule conduit par Claude accompagné par Piel, un garçonnet, est poursuivi par un essaim terrifiant, les frelons de Perdide.
Claude lance dans l’espace un appel au secours à son ami Jaffar qui ne répond pas.
Il enregistre alors son message qu’il confie à son fils ainsi que le « micro » - la machine qui parle - avant de périr sous la morsure des insectes.
Très loin, Jaffar est dans son vaisseau spatial avec le prince Matton et sa compagne Belle qui ont fui une révolution totalitaire et puritaine dans leur pays.
Quand le message de Claude lui parvient, il décide de retourner sur Perdide et de sauver Piel mais il doit attendre le passage de la Comète bleue qui l’entraînera dans son champ magnétique.

Dans cette attente, il fait escale sur Devil’s Ball, une planète de beauté dont le gardien est son vieil ami Silbad, qui accepte de se joindre à eux, malgré la fureur de Matton qui cherche un moyen pour rejoindre sa destination première, nanti de la moitie du trésor public dont il s’est emparé lors de son départ. Deux passagers clandestins, les gnomes Jad et Yula, flairent les mauvaises intentions de Matton qui, à l’aide du micro, dirige Piel vers la noyade. Belle sauve l’enfant à temps.
Une course s’engage dans l’espace entre Jaffar et Matton, lequel, dans sa fuite, se dirige vers Gamma 10 où se trouve une Chose maléfique.

Retrouvant son honneur, Matton se sacrifie pour permettre à ses compagnons de poursuivre leur voyage qui leur réserve encore de nombreux dangers, comme les sbires de Perdide qui recherchent Matton et son précieux trésor, puis une tempête magnétique.
Tout l’équipage perd connaissance et retrouve ses esprits à bord du vaisseau-hôpital des Maîtres du Temps qui colonisent les planètes en les projetant des années dans le passé.
Ainsi l’on découvre que le vieux Silvad qui agonise n’est autre que le jeune Piel.
Paradoxe temporel d’un vieux coureur d’espace qui follement essayait de sauver le petit garçon qu’il avait été.








Production : Télécip à TF1.
Coproduction : S.S.R. (Genève), S.W.F. (Baden-Baden), W.D.R. (Cologne).
Producteurs délégués : Roland Gritti, Jacques Dercourt.
Producteurs exécutifs : Michel Gillet, Miklos Salusinszky.
Directeur de production : Etienne Laroche.
Technique : Dessins animés.
Réalisation : René Laloux.
Scénario : René Laloux, Moebius, d’après L’Orphelin de Perdide de Stefan Wul.
Dessins : Moebius (Jean Giraud).
Décors : Jean-Luc Falque, Jeanne Claeys, André Moons, Violette Passeri, Sylvaine Perols, Michel Sinier, Istvan Orosz, Janos Biro.
Préparation des situations : Michel Noé.
Studios d’animation : Centre du cinéma d’animation (Angers), Pannonia Filmstudio (Budapest).
Coordination et contrôle de l’animation : Philippe Grimond.
Organisation de l’animation : Agnès Szigethy.
Animation : Kati Banki (Claude), Tibor Hernadi, Katalin Danki (Piel), Istvan Kovacs (Jaffar, Matton, Belle), José Abel, Oszkar Hernadi (Silbad), Zoltan Maros (Jad, Yula), Ivan Kiss (Xul), Michel Paulin (Pixa), François Chaumette (Le Robot).
Coloriste : Ivan Kiss.
Prise de vues : Andras Klausz, Mihaly Kovacs, Zoltan Basco, Arpad Lossonczy.
Effets spéciaux : Sandor Reisenbéchler.
Voix : Saddy Rebot (Claude), Frédéric Legros (Piel), Jean Valmont (Jaffar), Yves Marie (Matton), Monique Thierry (Belle), Michel Elias (Silbad), Ludovic Baugin (Jad), Pierre Tourneur (Yula), Alain Cuny (Xul).
Musique : Christian Zanesi, Pierre Tardy, Françoise Bourgoin.
Chansons : Jacques Lanzmann, Jean-Pierre Bourtayre.
Bruitage : André Naudin.
Montage : Dominique Boischot, assisté de Ica Boros, Hélène Deluze.
Mixage Dolby : Bernard Leroux, Auditorium Billancourt/Paris.
Laboratoire : Eclair.
78 minutes, couleurs (Eastmancolor) format 1/66, visa n° 54.537
Dates réalisation : 1979-1981.
Distribution : C.C.F.C.
Date sortie commerciale : 24 mars 1982 (24 salles)


>> Retour liste des longs métrages


24 juin 2010
   

crédits - espace administrateurs - contact webmestre

pour lire les documents PDF