association  française
 du cinéma  d'animation

  logo Afca
actualités
  brèves
  agenda
l’Afca
  présentation
  historique
  organigramme
actions de l’Afca
  l’Animathèque
  le Festival national
  la Fête du cinéma d’animation
  le centre de ressources
  la Lettre de l’Afca
  rencontres professionnelles
  Asifa-France
ressources
  L’Idée de B.Bartosch
  bibliographie
  filmographie
  dossiers pratiques
annuaire et liens
  festivals
  sites et liens
  ateliers d’initiation
  ciné-spectacles
  écoles et formations spécialisées
  producteurs et studios
  structures de diffusion & distributeurs
  expositions


ressources
filmographie

accueil > ressources > filmographie > Longs métrages français de 1986 à 1990 > Gandahar

 

Gandahar

de René Laloux - 1988

Les oiseaux-miroirs qui veillent aux limites de Gandahar sont décimés.
La Reine Ambisextra et son Conseil Féminin désignent un jeune servant, Sylvain, pour en identifier la cause.
Il quitte Jasper, la Capitale, affronte des rapaces géants,
rencontre les « transformés » - un peuple victime de manipulations génétiques ratées - puis Airelle, une belle jeune fille avec laquelle il se lie grâce à la complicité de Sorn, monstre plus maternel que redoutable.
Les jeunes gens découvrent l’existence du Métamorphe, produit d’une expérience oubliée, un cerveau à la croissance continue, qui a créé une armée d’Hommes-Métal pour envahir la planète Gandahar et pétrifier ses habitants pour les transporter mille ans dans le futur, en passant par la Porte Temporelle grâce à des oeufs-prisons.
Sylvain et Airelle rencontrent le Métamorphe, encore jeune et sympathique, ignorant de sa future dégénérescence, cependant que les Hommes-Machines venant du futur avancent inexorablement vers Jasper.
Quand le rôle funeste du Métamorphe est découvert, Sylvain repart pour le tuerÿ ; mais le futur ne peut être résolu que dans le futur.
Un pacte avec le monstre oblige Syvain à hiberner mille ans dans une capsule au fond de l’océan.
Il pourra seulement alors s’attaquer au Métamorphe, devenu vieux et malade. Passé, présent et futur se téléscopent... Mille ans dans le passé, la bataille autour de Jasper fait rage. Mille ans dans le futur, le Métamorphe règne sur son univers de métal et de robots.
Quand la capsule enfermant Sylvain revient à la surface et qu’il reprend conscience, il réalise le sort horrible de la planète Gandahar où il faisait bon vivre.
Dans un monde stérile et froid, ses habitants vivent prostrés sous la garde des Hommes-Machine, en attendant de satisfaire les besoins en énergie nécessaire à la survie du maître suprème.
Seuls, les Transformés, rejetés de ce monde comme de l’ancien, ont conservé une certaine autonomie.
C’est grâce à eux que Sylvain peut détruire le Métamorphe et, avec lui, son effrayant univers.
Mais cette victoire des rescapés du futur n’intervient-elle pas trop tard ?
Il faut rejoindre le présent par la Porte Temporelle avant qu’elle ne disparaisse à tout jamais, pour constater que la planète Gandahar est en ruines et que ses habitants ont disparu.
Jasper, la capitale au corps de femme, est décapitée... Quand, dans le ciel, la tête intacte de Jasper, portée par des milliers d’oiseaux, persuade Sylvain et ses amis qu’ils ont un avenir...


Production : Col.Ima.Son (Henri Rollin, Jean-Claude Delayre), Films A2, en association avec, Revcom Télévision.
Producteur associé : Michel Noll.
Direction de production : Dominique Boischot, Philippe Denard.
Technique : Dessins animés.
Réalisation, scénario : René Laloux, d’après le roman de Jean-Pierre Andrevon : Les Hommes-Machines contre Gandahar, (Editions Denoël).
Assistants à la réalisation : Philippe Leclerc, Sylvaine Pérols.
Dessins originaux : Philippe Caza.
Recherches graphiques : Philippe Gauckler.
Coloriste : Madeleine Camolli.
Réalisation images : Studio S.E.K., Pyongyang, R.P. de Corée, (Direction : Li Ha Gyu).
Prise de vues : Jean Janssens, Pierre Biecher.
Dialogues : Raphaël Cluzel.
Voix : Pierre-Marie Escourrou (Sylvain), Catherine Chevallier (Airelle), Georges Wilson (Le Métamorphe), Anny Duperey (Ambisextra), Jean-Pierre Ducos (Blaminhor), Christine Paris (Porte-parole), Zaïra Benbadis, Claude Degliame (voix enregistrées), Olivier Cruveiller (Homme-métal), etc.
Musique : Gabriel Yared.
Conception sonore : Christian Zanessi.
Montage : Christine Pansu, Anne Saint-Macary, Anne Wasels.
Bruitage : Jérôme Lévy.
Mixage : Paul Bertault, Alain Garnier.
Studios son : A.D.S.R.-G. Rodi, Auditel.
Générique : Eurocitel.
Laboratoire : Eclair.
83 minutes, couleurs, son Dolby Stéréo, visa n° 60.945
Dates réalisation : 1986-1988.
Distribution : AAA.
Date sortie commerciale : 23 mars 1988.


>> Retour liste des longs métrages

24 juin 2010
   

crédits - espace administrateurs - contact webmestre

pour lire les documents PDF